Paroisse Carquefou-Suce-sur-Erdre

2e dimanche de Carême : nos efforts pour une planète moins polluée, avec Laudato Si !

Dans l’encyclique Laudato Si, le pape nous interpelle :

§20 : (...) L’exposition aux polluants atmosphériques produit une large gamme d’effets sur la santé, en particulier des plus pauvres, en provoquant des millions de morts prématurées (...)

§21 : Il faut considérer aussi la pollution produite par les déchets, y compris les ordures dangereuses présentes dans différents milieux. Des centaines de millions de tonnes de déchets sont produites chaque année, dont beaucoup ne sont pas biodégradables.(...)

§ 22 : (...) On n’est pas encore arrivés à adopter un modèle circulaire de production qui assure des ressources pour tous comme pour les générations futures, et qui suppose de limiter au maximum l’utilisation des ressources non renouvelables, d’en modérer la consommation, de maximiser l’efficacité de leur exploitation, de les réutiliser et de les recycler (...)

§23 : L’humanité est appelée à prendre conscience de la nécessité de réaliser des changements de style de vie, de production et de consommation, pour combattre ce réchauffement ou, tout au moins, les causes humaines qui le provoquent ou l’accentuent.

Pour prendre conscience de son empreinte écologique, chacun de nous est invité à relever trois défis :
- Défi n°1 : consommer local des produits non polluants
Dans cet esprit, nous avons réuni au dos quelques recettes culinaires, à base de produits locaux ou de saison, dont l’emploi peut permettre de réduire notre empreinte. A suivre dimanche prochain ! Bon appétit en sauvant la planète !

- Défi n°2 : installer un compost dans son jardin ou dans son appartement
La réduction du volume de déchets permet de réduire la pollution liée à l’élimination des déchets (collecte, traitement et incinération) en faisant des économies collectivement ; le composteur est un bac fermé, inodore, qui peut même être installé en appartement ou en pied d’immeuble, et qui produit régulièrement un excellent terreau pour les végétaux. On peut estimer grossièrement à 500.000 euros
chaque année l’économie qui pourrait être réalisée sur les deux communes de Carquefou et Sucé si tout le monde se mettait au compost ! Alors, toute la famille peut s’y mettre...
On peut trouver de nombreux liens sur internet pour réaliser un composteur, et fabriquer un compost de qualité. Par exemple : http://www.terrevivante.org/435-faire-son-compost.htm
ou encore : http://www.semeralafolie.com/composteur-appartement/
De préférence, choisissez un composteur sans plastique !
A l’expérience, le compost peut donner un résultat acceptable sans forcément toute l’attention que les puristes suggèrent d’y consacrer. Les deux points essentiels : il n’y faut pas trop d’humidité, ni trop d’un même ingrédient. C’est un premier pas très important vers une moindre pollution.

- Défi n°3 : réduire la pollution des eaux
Il s’agit essentiellement d’agir sur les produits ménagers et les cosmétiques.
Des recettes simples (Cf au dos) permettent de fabriquer ses propres produits ménagers pour la plupart des besoins. Ainsi, pas d’emballages en plastique, pas de déchets non recyclés, et surtout pas de pollution des eaux ! En plus, c’est aussi efficace et moins cher que les produits industriels !
Pour les plus jeunes, on peut aussi raccourcir les douches, et éviter les bains !
D’autres défis à suivre dimanche prochain !

Quelques ouvrages utiles pour progresser sur son empreinte écologique

Et sur le document joint, vous trouverez des recettes culinaires de produits locaux ou de saison.