Paroisse Carquefou-Suce-sur-Erdre

Le Nouvel Entre 2 Rives est sorti. Son thème : La cité.

Parfois de toutes petites choses...
C e numéro paraît quelques jours après les élections municipales. On
peut espérer que cette période aura permis à chacun de réfléchir (et débattre) sur ce que représente pour nous la “Cité”.
Ce mot, on le sait, ne désigne pas seulement l’ensemble d’espaces et de constructions qui constituent la commune ou la ville ; il recouvre aussi cette imbrication de lieux et de relations humaines dans laquelle chacun devrait pouvoir s’épanouir ou, a minima, se sentir bien, et reconnu par les autres. Au fil des débats et rencontres électorales, ceux qui y ont participé ont pu dire ou rappeler à ceux qui briguaient leurs suffrages ce qu’ils attendaient de la cité où ils vivent. Mais cette cité, nous sommes nous demandé si, et comment, nous-même contribuons à la faire vivre en tant que bien commun matériel et immatériel ?
Certes, le terme de “cité” peut paraître réducteur à ceux qui raisonnent métropole, canton, voire département ou région. N’empêche. Ce lieu où nous
vivons constitue le premier territoire de proximité où peut (doit ?) s’élaborer et se vivre notre projet de faire société. Peut-on imaginer de changer ce qui ne va pas sur la Planète si l’on n’a pas déjà commencé à essayer de changer ce qui ne va pas dans notre quartier ? Au fil de ce numéro, nous avons ren- contré plusieurs de ceux qui, à leur manière, font vivre ce bien commun qu’est notre cité : dans le monde associatif ou sportif, la médiation de proximité, la transmission de valeurs auprès des plus jeunes etc. Il s’agit parfois, au moins en apparence, de toutes petites choses... et pourtant !
Oui, c’est bien “là où nous sommes plantés” qu’il faut d’abord vivre notre cité comme le premier trésor commun.
La rédaction