Paroisse Carquefou-Suce-sur-Erdre

Accueillir des réfugiés ukrainiens chez soi ? Des pistes de discernement utiles...

Avec la guerre en Ukraine et l’exode de millions de personnes vers la communauté européenne beaucoup d’entre nous se posent la question de l’accueil et de l’aide des Ukrainiens arrivant en France et en Loire-Atlantique en particulier.

JRS ayant un programme d’accueil (Welcome) des demandeurs d’asile nous recevons des propositions d’hébergement pour les réfugiés d’Ukraine.

Le programme Welcome est un programme d’accueil de demandeurs d’asile isolés (sans famille) n’étant pas hébergés par l’État dans le dispositif national d’accueil. L’accueil consiste à offrir l’hospitalité dans des familles pour une durée de 4 à 6 semaines chacune, avec une durée totale de 6 mois. Le demandeur d’asile est accompagné pendant toute cette durée par un accompagnateur qui se tient à côté de lui dans une relation de compagnonnage fraternel et d’aide dans les démarches, en visant l’autonomie de la personne.

En parallèle, JRS propose d’autres programmes d’accompagnement aux personnes déplacées de force : cours de français, d’informatique, temps de rencontres conviviaux, aide juridique… et est constamment à la recherche de nouveaux bénévoles.

L’accueil de famille ukrainienne (à priori des femmes avec enfants) n’entre pas dans le cadre du programme Welcome. Cet accueil demande des temps d’accueil longs et pose des questions d’accompagnement (il faut compter entre 5 et 10 personnes pour accompagner une famille, les personnes ne parlent pas français…), de partage des lieux de vie communs comme la cuisine, la question des vacances, etc…

A ce jour nous ne savons pas comment les pouvoirs publics vont solliciter les associations dans le cadre de l’arrivée des réfugiés ukrainiens et nous ne pouvons donc pas nous positionner.

En Loire-Atlantique, nous ne sommes pas encore submergés de demandes. Pour l’heure, et selon les recommandations de JRS France, « Il est préférable de s’assurer avant toute chose que la personne n’a pas accès à un dispositif d’hébergement par les pouvoirs publics qui se mobilisent actuellement fortement pour trouver des solutions. C’est souvent le plus adapté pour les personnes, notamment pour leur accès aux droits, sans empêcher d’autres formes de rencontres avec les citoyens mobilisés. »

De notre côté, partant de notre expérience et de ce que nous savons faire, nous sommes entrés rapidement en réflexion, en partenariat avec d’autres associations (Secours Catholique, Pastorale des Migrants, Pôle Solidarité du diocèse, Diaconat Protestant...). Voici où nous en sommes actuellement : « il semble à tous difficile de s’engager dans une voie de résolution des sollicitations dans l’immédiat, au vu de la taille de nos associations (manque de bénévoles et pas forcément de salariés) ». Chacune est consciente qu’un tel accueil et accompagnement sont loin d’être simples à gérer dans l’urgence et dans le temps. Cependant, il en va de notre responsabilité d’inventer encore différentes façons d’accueillir et d’accompagner ces personnes exilées d’Ukraine avec des moyens à notre portée. Il y a plusieurs façons d’ouvrir sa porte... Nous avons besoin de vous, rejoignez -nous dans nos programmes d’accompagnement !

Par ailleurs, l’accueil de personnes venant d’Ukraine n’efface en rien les accueils d’autres personnes déplacées par force qui sont depuis des années accueillies au sein de JRS, et qui continuent d’arriver sur le territoire français. Nous soulignons ainsi notre engagement à JRS France, de continuer à proposer un accueil digne à toutes les personnes exilées en situation de vulnérabilité, vivant à la rue faute de place dans le dispositif d’accueil national.

En attendant d’en savoir plus, nous sommes disponibles pour enregistrer vos offres de services (hébergement, ou accompagnement de tout type) et autres propositions (par retour de mail).

Pour aller plus loin dans la réflexion, vous trouverez en PJ les recommandations et questionnements que nous avons partagés avec JRS France.

En solidarité avec toutes les personnes déplacées par force,

Le comité de pilotage

JRS Loire-Atlantique
06 95 73 94 90
Maison St-Clair, 7 chemin de la Censive du Tertre, 44300 Nantes


titre documents joints

29 mars 2022
info document : PDF
111.7 ko