Paroisse Carquefou-Suce-sur-Erdre

Spectacle La passion du Christ : la genèse du projet

Comment ce projet est né ?
Père Guillaume
« Quand j’étais enfant, j’ai vécu une aventure de théâtre avec mes parents. C’était la mise en scène de « la Passion du Christ » à partir d’un texte composé par un prêtre, prisonnier de guerre dans un stalag. J’avais envie de reprendre autrement cette expérience. Cependant, je n’avais pas de talent de metteur en scène. Alors, comment faire ? Encouragé par le succès de « la Pastorale des santons de Provence », je fis ensuite la connaissance de Eanswida, metteur en scène. J’ai vu sa réalisation vidéo, avec des enfants de catéchèse d’une classe de CM de l’école Saint Joseph : « Les mystères de la venue du Messie », sur la naissance de Jésus. Une fois ce spectacle fait, j’étais persuadé que nous pourrions en réaliser un autre, sur « la Passion du Christ », et demandais à Eanswida de prendre en charge ce projet… »

Eanswida
« Tout d’abord, je me suis beaucoup interrogée. Car « la Passion », c’était pour moi plutôt de la souffrance… J’ai pris le temps de faire mûrir ce projet dans une période peu favorable de pandémie. J’ai passé de longs moments à lire et relire les extraits de la Bible sur La Passion, à confronter cette lecture par rapport à l’histoire et la théologie. Finalement, nous avons eu une double démarche, pour écrire et adapter le texte : compréhension du texte par le Père Guillaume, mise en scène de ce texte par moi-même… »

Ce fut un grand travail d’écriture à quatre mains, pendant un an, avec deux intelligences, deux esprits. Cheminement avec des compréhensions parfois différentes, des temps d’analyse, de ressenti, de prière aussi… « Recherche également sur les décors, la mise en scène, la musique, les costumes, la lumière...
Déjà, quelques lignes directrices se dessinent déjà : ce sera une pièce de théâtre avec retour-arrière, mettant beaucoup en valeur le regard des femmes.